Le panettone


Panettone

Panettone

[Tweet « Tout savoir sur le panettone ! »]


 

Dans un mois tout pile c’est Noël, je me suis donc dit, pourquoi ne pas essayer de faire un panettone maison ? Chaque année j’en achète, mais rien de mieux qu’un pain fait maison ! Je vais donc me mettre au fourneau pendant les vacances de décembre, et je vous mettrais la recette. En attendant, je vous fait un cours résumé de l’histoire de cette divine brioche tout droit venue d’Italie…

A presto !


En Italie, le panettone est une institution, un symbole national des fêtes de Noël depuis des décennies.

Le panettone est né autour de 1400 ap. JC à Milan. Un pain festif que les boulangers (ou les femmes à la maison) préparaient aux alentours de Noël avec des produits précieux comme la farine blanche, les fruits confits, le miel puis le sucre, les raisins secs et le beurre. « Pan del » ton signifie « pain précieux ». Il se dégustait après tout un rituel religieux.

Le panettone est né bas, c’est à dire en forme de disque de 15 cm de haut. C’est aussi au XXème siècle et encore plus après la deuxième guerre mondiale, grâce à l’industrialisation, que le panettone s’est répandu dans toute l’Italie pour devenir symbole de gâteau de Noël même dans des régions qui avaient d’autres traditions (comme les struffoli à Naples ou les cucciddati en Sicile).

Plusieurs légendes circulent sur qui a inventé le panettone :

  • La première serait un certain Ughetto degli Ateliani, amoureux d’Algisa, la fille du boulanger Toni, qui décida pour la séduire de travailler chez le boulanger et de créer un pain riche avec du beurre, du miel, des raisins et des fruits confits.
  • Une autre légende raconte toujours qu’un certain Toni, marmiton à la cour des Sforza chez Ludovico del Moro (Monsieur de Milan). Pendant le dîner de Noël offert à la noblesse, le gâteau prévu avait brûlé. Ainsi, Toni a improvisé celui-ci avec les ingrédients à disposition. D’autres racontent que ce gâteau avait trop levé et un peu brûlé sur le dessus donnant ainsi naissance au panettone.
  • Une bonne soeur Ughetta (qui paraît-il signifie aussi raisins) pour adoucir le Noël de ses consoeurs, acheta avec ses derniers sous les ingrédients comme les raisins secs et les fruits confits.

Source : http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/01/histoire-legendes-panettone-italien-Milan-Noel.html

 

 

 

Notez !
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *